vendredi 25 novembre 2016

Phobos - Origines - Victor Dixen

Titre : Phobos - Origines
Auteur : Victor Dixen
Éditeur : Robert Laffont
Collection R
300 pages
Parution : 2 Juin 2016
 

 Résumé de l'éditeur : 

 
Ils incarnent l'avenir de l'Humanité.

Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars.
Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.

Ils dissimulent un lourd passé.

Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ?
La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ?
Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les " héros de l'espace " ?

Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu'il ne soit trop tard.

Mon avis : 

Ce qui est original avec moi, c'est que pendant que toute la blogosphère craque pour le tome 3, je vous chronique les origines. J'ai toujours un temps de retard. Je me suis procurée le tome 3 hier soir, il était donc temps que je vous poste cet avis qui sera assez bref ...

Ce livre est terriblement prenant. A la fin du tome 2, j'étais clairement en souffrance. Je ne voulais pas attendre le tome 3 alors je me suis plongée dans ce livre compagnon.

Et encore une fois, la magie Dixen a opérée 💗 Je me suis retrouvée aspirée dans ce roman qui est tout aussi addictif que les deux autres.
En effet, on y "découvre" ou redécouvre les six garçons du programme Genesis. Je confirme donc mon attirance pour Samson et Mozart, ces deux personnages me touchent énormément, Kenji m'intrigue encore plus qu'avant, j'ai très envie d'en savoir plus sur lui et j'espère que le tome 3 satisfaira mes exigences. Alexeï quant à lui m'a fait de la peine mais je ne l'aime quand même pas.

Je trouve vraiment génial d'avoir pu en apprendre plus sur les 6 garçons, mais également sur le processus de sélection et les choix de cette garce de Serena. J'aimerais vraiment avoir la même chose du côté des 6 filles, car Samia m'intrigue ainsi que les cinq autres.

Comme dit plus haut, mon avis est bref, mais d'un côté, je ne souhaite pas particulièrement entrer dans les détails car ce livre mérite vraiment d'être découvert...
Sur ce, je vais aller me plonger dans le tome 3 avec hâte et surtout avec appréhension car avec monsieur Victor Dixen, il va certainement falloir que je m'accroche comme il faut !

mardi 22 novembre 2016

Tag - Coups de coeur livresques


Bonjour à tous,

On se retrouve aujourd'hui avec un tag, parce qu'il n'y a pas à dire, les tags de Pocket jeunesse sont toujours très sympathiques. J'ai vu ce TAG sur le Facebook de PKJ mais c'est en le voyant chez Amélie que j'ai craqué et décidé de le faire.

Je vais essayer de répondre honnêtement, avec le premier livre qui me vient à l'esprit et de ne rien mettre deux fois. J'ai bien dit essayer 😜

1) Quel est votre dernier coup de cœur ?

Mon dernier coup de cœur revient à La fille au manteau bleu de Monica Hesse. Vous pouvez en trouver ma chronique par ici. Ce livre a totalement retourné mon cerveau et j'ai été chamboulée comme cela ne m'était pas arrivé depuis un long moment ♥

2) Quel est le premier coup de cœur littéraire dont vous vous souvenez ?

Aaaaaah, les romans d'Anne-Marie Pol, la saga Danse ! a marqué toute ma jeunesse. Je me souviens de ma mère me rapportant le tome 16 toute contente d'avoir trouvé un livre de danse. Elle ne s'était pas rendu compte que c'était le seizième tome et a donc du me commander le premier tome. Et ce fut le premier tome d'une longue série. Je suis toute nostalgique tout d'un coup...

3) Citer un roman dans lequel l'intrigue vous a époustouflé.

Phobos de Victor Dixen. Ce livre est un page-turner de dingue et on se sait jamais dans quel direction va nous amener l'auteur, c'est fascinant.

4) Citer un roman pour lequel vous ne vouliez pas quitter les personnages.

Aristotle and Dante discover the secret of the universe de Benjamin Alire Saenz. Ce livre est d'une poésie remarquable et les personnages, principaux comme secondaires, sont remarquablement bien travaillés. Ils semblent presque réels.

5) Citer une série pour laquelle tous les tomes ont été un coup de cœur.

The Infernal Devices de Cassandra Clare. Le monde des shadowhunters est un monde extraordinaire. J'ai lu 10 livres s'y passant et je n'ai pas une seule fois été déçue. Si j'ai choisi cette trilogie c'est parce que les trois tomes ont été d'une excellence impressionnante.

6) Quel roman coup de cœur vous a séduit dès les premières pages ?

A little something different de Sandy Hall. J'aime l'originalité de la narration, les personnages, le décor. A la seconde où j'ai entamé ce livre, j'ai été séduite.

7) Quel roman coup de cœur vous a séduit sur la longueur ?

Amy and Roger's Epic Detour de Morgan Matson. Ce roman m'a fait fangirlé à chaque page ou presque. A chaque nouvel évènement, je riais ou souriais ou fondait. Ce roman m'a fait l'effet d'un bonbon fruité, une petite note de sucre dans notre monde de fou.

8) Citer un roman coup de cœur d'un auteur français.

Les dieux voyagent toujours incognito de Laurent Gounelle. C'est LE roman qui m'a décidé à ouvrir ce blog. Les romans de Laurent Gounelle me fait toujours découvrir des choses enfouies au plus profond de moi et ils me bouleversent.

9) Avez-vous un auteur coup de cœur: chacun de ses livres est un coup de cœur ?

Joker ? Dans des styles très différents, je citerai Victor Dixen, Morgan Matson et bien sûr Cassandra Clare. Mais impossible de me résoudre à faire un choix.

10) Citer un livre que vous souhaitez lire et que vous pressentez être un coup de cœur.

Le tome deux de la saga The Dark Artifices de Cassandra Clare. Parce que l'attente entre chaque tome est insoutenable...

11) Avez-vous un roman coup de cœur dans un genre littéraire qui n'est pas votre favori ?

The Great Gatsby de F.S. Fitzgerald. Je n'ai pas l'habitude de lire de grands classiques américains même si j'en lis quelques uns. Mais ce livre a eu un effet assez inhabituel chez moi. Aussitôt terminé, je l'ai recommencé. Cela ne m'était jamais arrivé et je ne sais pas si cela m'arrivera de sitôt...

12) Avez-vous un coup de cœur Pocket Jeunesse ?

Wonder de R.J. Palacio. C'est un vrai livre sur la différence et l'acceptation ♥

Est-ce que nous avons des livres en commun ? Êtes-vous d'accord avec moi ? Dîtes-moi tout ?

dimanche 20 novembre 2016

Une fille au manteau bleu - Monica Hesse

Titre : Une fille au manteau bleu
Auteur : Monica Hesse
Éditeur : Gallimard Jeunesse
  352 pages
Parution : 27 Octobre 2016

Résumé :

Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne les rues de la ville afin de dénicher des marchandises au marché noir. Un jour, une cliente lui fait une requête particulière, retrouver une jeune fille juive qu'elle hébergeait et qui a disparu. En recherchant la prénommée Mirjam Roodvet, Hanneke découvre les activités secrètes des réseaux d'entraide aux familles juives et entre à son tour dans la clandestinité.

Mon avis : 


Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez peut-être que j'aime énormément les romans historiques et encore plus ceux qui évoquent la seconde guerre mondiale. 
N'ayant jamais lu de livre se passant à Amsterdam, j'étais ravie de me plonger dans ce livre. En effet, en cours, on nous enseigne cela seulement du point de vue de la France. Grâce à mes études, j'ai également le point de vue britannique, mais ça s'arrête là. C'est pourquoi, je suis ravie d'avoir eu l'opportunité de découvrir ce roman. J'ai donc découvert Amsterdam sous l'occupation allemande et peu importe comment c'est raconté et où ça se passe, ça me fait toujours aussi froid dans le dos.
Ce livre m'a véritablement émue et pris aux tripes. Je l'ai lu en deux fois seulement tellement j'avais du mal à le lâcher. La plume de l'auteur est addictive et percutante, c'est finement écrit et l'on voit qu'elle maîtrise son sujet et c'est très appréciable.
  
Je me suis énormément attachée à Hanneke, à son histoire ainsi qu'à ses émotions. J'aurais aimé être à ses côtés pour la soutenir dans ses quêtes et ses peines. Les personnages secondaires ont tous leur importance et ne sont pas sous exploités. J'ai trouvé la "visualisation" très facile et j'ai donc des images assez précises des évènements et des personnages. C'est typiquement le genre de livre que j'aimerais voir à l'écran; même si j'aurais peur d'essuyer une déception.

L'auteur nous amène dans des directions inattendues, elle m'a surprise plus d'une fois ! Les revirements de situation étaient très étonnants et *mind-blowing* ! Il me semble que c'est son premier roman et c'est d'autant plus impressionnant ! Je suivrai ses prochaines parutions avec attention, car je pense avoir découvert une pépite ! 

J'ai fini ce livre il a déjà deux semaines, mais je ne savais pas comment vous le présenter, il m'a fallu le digérer et m'en remettre car, sincèrement, il ne vous laissera pas intact... 
Je conseille ce livre à tous les habitués de la lecture "jeunesse" car il se lit facilement. Quant aux amoureux de l'histoire, ce livre est vraiment un petit bijou à mon avis et je suis ravie de l'avoir lu. Il m'a fait ivre de véritables montagnes russes émotionnelles et ce fut un bonheur, malgré la dureté de l'histoire. La poésie se mèle bien avec l'horreur il faut croire !

dimanche 16 octobre 2016

The Dark Artifices - tome 1 : Lady Midnight - Cassandra Clare

Titre : Lady Midnight
Auteur : Cassandra Clare
Saga : The Dark Artifices
Tome :1
Éditeur : McElderry
720 pages
Parution : 8 Mars 2016


Résumé :

Los Angeles. It’s been five years since the events of the Mortal Instruments when Nephilim stood poised on the brink of oblivion and Shadowhunter Emma Carstairs lost her parents. After the blood and violence she witnessed as a child, Emma has dedicated her life to discovering exactly what it was that killed her parents and getting her revenge.

Raised in the Los Angeles Institute with the Blackthorn family, Emma is paired as a parabatai with her best friend, Julian Blackthorn. A series of murders in the city catch her attention — they seem to have the same characteristics as the deaths of her parents. Could the murderer be the same person? And her attention isn’t the only one caught: someone has been murdering Downworlders as well. The Fair Folk make a deal with the Institute: if the Blackthorns and Emma will investigate the killings, they’ll return Mark Blackthorn to his home. The catch: they have only two weeks to find the killers.

Mon avis : 


J'attendais ce livre depuis tellement longtemps... Je l'ai pré-commandé en Novembre 2015 et quand je l'ai reçu en Mars, j'ai cru mourir de bonheur. Alors vous devez vous dire "Pourquoi attendre tant de temps avant de le lire?" Mais à cause de Robin, voyons. Nous devions le lire ensemble et il m'a rendue dingue. Il l'a reçu un mois après la sortie, on l'a commencé, puis il est parti en vacances. Ensuite, il a eu des examens, après il n'avait pas le temps ! J'ai failli prendre ma voiture jusqu'à Montpellier juste pour lui botter les fesses :P
Ce livre est terminé depuis le mois de Mai ou de Juin et je le chronique en Octobre...

Mais penchons-nous un peu sur le livre !

J'attendais ce livre avec une telle hâte que j'ai frôlé la syncope en ouvrant le paquet. J'ai finalement survécu et c'est un soulagement, sinon j'aurais raté le premier tome de cette nouvelle saga !

Si vous me suivez régulièrement, vous savez probablement que je suis amoureuse des histoires de Cassandra Clare. Pas un seul de ces livres ne m'a déçue et pourtant j'en ai lu 9, dix maintenant !
J'avais donc une terrible appréhension avant de commencer ma lecture. Et je m'en veux. Comment ai-je pu avoir peur ? La magie de la plume de Cassandra Clare m'a encore frappée et je ne vois pas pourquoi il aurait pu en être autrement.

J'ai aimé retrouver Emma et Julian, découverts à la fin de City of Heavenly Fire. Nous avons quitté deux enfants et nous retrouvons deux adolescents.
J'avoue avoir eu un peu de mal au début avec tous les enfants Blackthorn. Ils sont vraiment nombreux et je confondais un peu tout le monde. J'ai donc fait une liste que j'avais dans le livre le temps de m'y habituer. Ceci mis à part, j'ai encore pris une énorme claque !
L'auteur a un style unique, pur, magique. Et avec moi, ça prend à chaque fois. C'est typiquement le genre de livre que je dévore malgré qu'il soit en anglais et qu'il fasse 720 pages.
 
J'ai adoré retrouver Emma et Julian ainsi que les autres membres de la famille. Et les références à ses précédentes sagas sont un pur bonheur ! Je ne peux pas vous raconter trop de choses pour ne pas vous spoiler, cependant je dois vous prévenir... Si vous avez aimé les autres livres, accrochez vos ceintures, vous allez partir en constant ascenseur émotionnel !
Nous retrouvons quelques personnages déjà plus ou moins connu ( dont certains rencontrés dans The Bane Chronicles ) et c'est un régal. J'aime beaucoup Christina évidemment et j'ai hâte d'en apprendre plus sur elle. J'ai adoré Julian, il m'a profondément touchée et sa relation avec ses frères et sœurs est vraiment très belle !
 
Concernant l'intrigue, on sent que Cassandra Clare a peaufiné son monde ! Après plus de 10 livres dans l'univers des chasseurs d'ombres, le monde est posé et plus élaboré, cela nous offre un premier tome assez excellent ce qui est assez rare pour un premier tome de saga. Ce tome est explosif, sensationnel, addictif et en le refermant je me suis mise à pleurer parce que je n'avais pas le second tome. Ne me jugez pas, j'assume mon addiction aux Shadowhunters !
L'histoire est très prenante et je n'ai pu que m'investir à fond dans leur quête, je voulais moi aussi des réponses et je suis assez fière de ne pas m'être trompée car c'est assez rare !
 
Amateurs des Shadowhunters, si vous n'avez pas lu Lady Midnight, courrez jusqu'à la librairie. Amateurs de bons livres, si vous n'avez jamais lu de Cassandra Clare, fuyez et allez rattraper ça ! Le tome 2 de The Dark Artifices sort en 2017 en VO, ça vous laisse du temps !
 
 
Sur cet avis fort enthousiaste, je vous souhaite une belle fin de week-end et je m'en retourne à mon analyse de littérature. A très vite mes papayes !

lundi 10 octobre 2016

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - Harper Lee

Titre VO : How to kill a mockingbird
Tire VF : Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
Auteur : Harper Lee
Editeur : Le livre de Poche
447 pages
Traduction : Isabelle Stoïanov


Résumé :


Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.
( Ce résumé vient du site Livraddict )

Mon avis :


J'ai lu ce livre en lecture commune avec Kyradieuse au mois d'Août ! Oui, je sais, deux mois pour publier une chronique...  Il faut dire que cette année va être très intense sur le plan scolaire et je ne sais pas à quel rythme je vais pouvoir publier...

J'ai eu du mal à rentrer dans ce livre, il faut reconnaître qu'il est assez étrange et plutôt dense. Cependant au bout d'une soixantaine de pages, je me suis laissée prendre au jeu... J'avais vraiment envie de savoir qui était Boo Radley !
J'ai bien aimé me plonger dans cette époque de l'Histoire américaine où la ségrégation fut hélas reine. J'ai beaucoup apprécié la relation entre Scout et Jem. Cette fratrie est vraiment attachante et très soudée. Ils m'ont beaucoup émue, ensemble. Atticus Finch, le père m'a fait penser à mon grand-père, je ne saurais pourtant pas vous dire pourquoi. Alors, forcément, il m'a plu et m'a particulièrement touchée.
J'ai un peu plus de réserve quant à la narration. Je ne pense pas qu'une enfant de 8 ans puissent s'exprimer aussi bien mais ma foi pourquoi pas.

Ce livre est un immense classique de la littérature américaine et je suis donc ravie de l'avoir lu. Je regrette cependant de l'avoir lu en version française, mais je l'emprunterai peut-être en VO à la médiathèque cet été. Car d'ici là, pas le temps pour les relectures...

J'espère que cette très brève chronique vous aura donné envie de lire le livre. Je suis désolée de mon manque de présence, mais mes études restent ma priorité.
Cependant, échanger avec vous me manque terriblement alors n'hésitez pas à commenter ♣♥